LOT N° : 1

TÊTE FEMININE

Description

Art romain, période julio-claudienne, fin du Ier av. – début du Ier siècle ap. J.-C.
Marbre blanc à patine grisâtre. Usure en surface, nez manquant
H_ 30 cm

Provenance
Collection privée de Monsieur X. (1931-2017) dispersée au profit de La Croix Rouge
monégasque

A ROMAN MARBLE HEAD OF A WOMAN, JULIO- CLAUDIAN PERIOD,
LATE 1ST CENTURY B.C. – EARLY 1ST CENTURY A.D.
12 in. High
Her hair is divided by two parallel partings in three portions. The middle section is brushed
forward to form a roll above the forehead (fixed by a central braid) and is then divided into
two braids wound around the head. The lateral sections letting the ears uncovered are
made in wavy strands, to the back of the neck where the ends of all three sections are
gathered into a knot (unfinished). The surface above the braids has fine wavy lines engraved
on it. Under each extremity of the knot and before the ears, thins wavy braids are sculpted
in low and high relief.The raw right section shows that the portrait was unfinished.

Le visage allongé est caractérisé par des traits matures; des joues légèrement tombantes, des rides d’expressions à la base du nez et sous les paumettes.
Les arcades sourcilières très arquées sont épaisses et ombrent le regard. Les yeux sont grands et les paupières ourlées. Son oeil droit est légèrement plus tombant que le gauche.
Le front haut est surmonté d’une coiffure à «nodus»; très à la mode de la fin de l’ère républicaine, jusqu’au règne de Tibère. La coiffure est divisée en trois parties. La partie centrale est formé d’un noeud en avant retenu par une tresse centrale, puis divisée en deux tresses faisant le tour de la tête. Le reste de la chevelure est formée de fines mèches ondulées, le tout ramené à la base du cou en un chignon (inachevé).
Sur les parties latérales du front, et au-dessus des oreilles, tombent de façon élégantes quelques fines mèches ondulées. Le nez est cassé ainsi que la partie supérieure des lèvres. Le bloc de marbre en section du côté droit de la tête nous indique qu’il s’agit d’un portrait inachevé.
Cette coiffure typique de la période julio-claudienne ainsi que les traits du visage vieillissant et endurcis de cette femme, rappelle certains portraits de l’impératrice Livia Drusilla (58 av. J.-C. – 29 ap. J.-C.), mère de Tibère et Drusus et mariée en seconde noce avec César Octavien, le futur empereur Auguste.

Pour des portraits similaires voir:
Portrait d’une inconnue conservé au Boston, Museum of Fine Arts, inv. 99.345
Portrait de Livia du type nodus conservé au Musée Landes, Stuttgart, inv. Arch 65/14

Estimation : 4 000 / 6 000 €
Adjugé(e) : 5 800 €
Retour haut de page