LOT N° : 7

STATUETTE DE DIEU LARE

Description

Art romain, IIe – IIIe siècle
Bronze à patine verte
24,5 x 11 cm

A roman bronze figure of a Lars, 1st – 2nd century A.D.
9,6 x 4,3 in. Dim
Wearing a flowing belted tunic with on top a coat, and opened sandals. His right arm upraised, should have carried a drinking vessel (rhyton) or a cornucopia meanwhile the left carried a patera in his outstretched hand (missing today). Beautiful patina and details. Household shrines contained images of the Lares, initially god of the fiels, and later of the house also.

Provenance
Ancienne collection privée française de M. S.D., acquis à la galerie
Jean-Philippe Mariaud de Serres dans les années 1990

Parallèles
Pour des modèles similaires voir fig.1 et fig.2 Statuette de Lars Compitalis en bronze conservée au Walters Art Museum, inv.54.351
La divinité est représentée debout, le bras droit levé. Vêtue d’une tunique courte ceinturée, par-dessus un manteau drapé passe sous la ceinture. Le personnage juvénile porte des sandales hautes. Le visage est encadré par une chevelure épaisse et bouclée ornée d’une couronne de feuilles de lauriers. Cette iconographie récurrente du genius locus laisse suggérer qu’il tenait un vase à boire (rhyton) ou une corne d’abondance dans sa main droite et une coupe libatoire dans sa main gauche. Les Lares ou genii locii font partis des premiers dieux romains. D’origine étrusque (Lars signifie seigneur), ils étaient en charge de la protection des propriétés agricoles et leurs cultes étaient rendus principalement à la croisée des routes (Lars compitales). Plus tard, le culte se répandit et ils devinrent les protecteurs des voyageurs, des marins, des militaires et des âmes des nouveaux-nés morts avant les 40 premiers jours de vie. Les Lares devinrent aussi des divinités du foyer, protégeant les demeures et leurs occupants (Lares familiares). Dans chaque maison romaine, le lararium (petit autel) abritait ses dieux lares. La finesse des traits du visage, des cheveux ainsi que les riches détails du vêtement avec ces plis en mouvement montrent que cet exemplaire de grande qualité devait appartenir à une famille de haut rang.

Estimation : 25 000 / 35 000 €
Retour haut de page