LOT N° : 71

L’ÉCORCHÉ

Description

France, XVIIIe
Bronze monté sur une base en marbre giallo di Siena
71 x 23 x 31 cm

La figure est représentée en mouvement, mettant en tension l’intégralité des muscles de son corps. La torsion du buste ainsi que la flexion des jambes et la position symétrique des bras par rapport à l’axe du mouvement du corps suggère que l’artiste souhaitait démontrer tout son talent dans cet exercice anatomique.
Ce modèle est à rapprocher des réinterprétation du Gladiateur Borghese, original du Ier siècle av.J.-C., Musée du Louvre (Fig.1) et notamment d’une copie italienne du XVIIe (Fig. 2)
Les écorchés ont longtemps été une source de fascination pour les artistes et une occasion de démontrer leur maîtrise de l’anatomie humaine et de sa musculature.
Inventions de la Renaissance, ces figures soigneusement détaillées ont été créées sur la base d’études approfondies de cadavres et apparaissent dans les œuvres de sculpteurs à travers l’Europe
du début du XVIe au milieu du XVIIe siècle. Ils étaient prisés par les humanistes de la Renaissance en Europe et particulièrement en France comme le suggère le bronze actuel.

FIGURE OF AN ECORCHE
France, 18th century
Bronze mounted on a giallo di Siena marble base
71 x 23 x 31 cm
The figure is shown in motion, straining all of the muscles in his body. The torsion of the torso as well as the flexion of the legs and the symmetrical position of the arms based on the body movement axis suggests that the artist wished to demonstrate all his talent in this anatomical exercise.
This model is similar to the reinterpretation of the Borghese Gladiator, original from the 1st century BCE, Louvre Museum (leg. 1) and especially to an Italian copy of the 17th century (leg. 2)
The ecorche have long been a source of fascination for artists and an opportunity to demonstrate their mastery of human anatomy and its musculature. Renaissance inventions, these carefully detailed figures were created based on extensive studies of corpses and appear in the works of sculptors across Europe from the early 16th
to the mid-17th century. They were prized by Renaissance humanists in Europe and particularly in France as the current bronze suggests.

Estimation : 20 000 / 25 000 €
Retour haut de page