LOT N° : 38

IMPORTANTE ÉGIDE D’ISIS-HATHOR

Description

Egypte, Basse-Époque, 664-332 av. J.-C.
Bronze à patine verte et rouge
H. 29 cm

Provenance
Ancienne collection Jacques Jean Clère (1906-1989), France
Ex-vente Pierre-Bergé de 2013

Composée d’un gorgerin semi-circulaire damasquiné, le motif formant un large collier composé de 10 rangs de perles et d’un scarabée ailé, terminé, sur un côté, par une attache hiéracocéphale.
La déesse, (Isis ou Hathor) dont la tête est finement modelée, porte une perruque tripartite striée laissant les oreilles dégagées et un modius composé de treize uraei, lui même surmonté de la couronne hathorique.
Les yeux et les sourcils étaient incrustés.
À l’arrière, deux anneaux de fixation.
Pourvues d’anneaux de suspension dans lesquels passaient des chaînes, les égides ornaient la proue et la poupe des barques divines utilisées lors des fêtes religieuses pour déplacer le dieu. Elles écartaient les puissances néfastes et servaient à apaiser la divinité, qui accordait, en échange, sa protection.

Bibliographie
G. Roeder, Ägyptische Bronzefiguren, Berlin, 1956, pl. 64-65.

A Late Period bronze aegis of Isis-Hathor. Composed of a semi-circular gorget, the motif forming a large necklace made up of 10 rows of
pearls and a winged scarab, terminated on one side by a falcon-headed plaque..
The goddess, (Isis or Hathor) whose head is finely modeled, wears a striated tripartite wig leaving the ears open and a modius composed of thirteen uraei, surmounted by the hathoric crown.
Eyes and eyebrows were inlaid. At the rear, two suspension holes.
Equipped with suspension rings through which chains passed, the aegis adorned the prows and sterns of divine boats used during religious festivals to move the god. They removed the harmful powers and served to appease the divinity, which granted, in exchange, its protection.
Bibliography: g Roeder, Ägyptische Bronzefiguren, Berlin, 1956, pl. 64-65. Ca. 664-332 B.

Estimation : 20 000 / 40 000 €
Retour haut de page