LOT N° : 12

IMPORTANT CAMÉE DE BACCHUS

Description

Italie, moitié du XIXe siècle
Signé M.E.P, attribué à M.E. Pistrucci
Camée : agate à deux strates
47 x 37 mm
Monture en or 9 cts ; 60 x 50 mm ; 49 grs

A neoclassical two-layers agate cameo firmed M. E. Pistrucci figuring bacchus head and mounted in a modern 9k gold framed, mid 19th century A.D.
1.8 x 1.5 in. Cameo dimensions ; 45 grs

The large cameo features the portrait of the god Bacchus, in profile to the right. The divinity is characterized by an abundant and animated hair, retained on the forehead by a headband and sculpted in high relief. The serpentine wavy locks emerge harmoniously from the head taking all the field of the stone, reminiscent of the undulating hair of Hellenistic art. On the head are the typical cuoriform ivy leaves and elongated leaves similar to that of wheat or river plants.
These plant elements present naturalistic details of great finesse.
The god is characterized by youthful features, with a gentle profile; a straight and fine nose, a small and half-open mouth, a rounded and generous chin. The neck is also long and muscular. Some parts of the face have been deliberately kept satin, while others such as the face and leaves have been polished. The work is attributable to Maria Elisa Pistrucci (1824- 1881), both by the presence on the lower edge of the neck of the initials M.E.P and by the stylistic and iconographic correspondence with her rare works.
M.E. Pistrucci was the wife of Giovanni Battista Marsuzi, and worked in Rome, with his sister Elena, as a cameo engraver via delle Quattro Fontane n° 16 until 1870, also using the models of the father, Benedetto Pistrucci.
The cameo is mounted in an elegant gold frame with fluting and characterized by a suspension ring connected to the structure by a spherical element.

Provenance
Collection privée française

Littérature
Lucia Pirzio Biroli Stefanelli, Benedetto Pistrucci, Carte autografe ed altri documenti, Bolletino di Numismatica n°3, 2017
Le camée de grandes dimensions figure le portrait de dieu Bacchus, de profil vers la droite.
La divinité est caractérisée par une chevelure abondante et mouvementée, retenue sur le front par un bandeau et sculptée en haut-relief. Les mèches ondulées serpentiformes se dégagent harmonieusement de la tête prenant tout le champ de la pierre rappelant les chevelures ondulantes de l’art hellénistique.
Sur la tête sont présentes les typiques feuilles de lierres cuoriformes et les feuilles allongées semblables à celle du blé ou des plantes fluviales. Ces éléments végétaux présentent des détails naturalistes d’une grande finesse.
Le dieu est caractérisé par des traits juvéniles, avec un profil doux ; un nez droit et fin, une bouche petite et entreouverte, un menton arrondi et généreux. Le cou est également long et musclé. Certaines parties du visage sont restées délibéremment satinées, tandis-que d’autres telles que le visage et les feuilles ont été polies.
L’oeuvre est attribuable à Maria Elisa Pistrucci (1824- 1881), aussi bien par la présence sur la tranche inférieure du cou des initiales M.E.P que par la correspondance stylistique et iconographique avec ses rares oeuvres.
M.E. Pistrucci était l’épouse de Giovanni Battista Marsuzi, et exerçait à Rome, avec sa soeur Elena, l’activité de graveur de camées via delle Quattro Fontane n°16 jusqu’en 1870, utilisant aussi les modèles du père, Benedetto Pistrucci.
Le camée est monté dans un élégant cadre d’or avec cannelure et caractérisé par un anneau de suspension relié à la structure par un élément sphérique.
Détail de la signature avec les initiales « M E P »

Estimation : 5 000 / 8 000 €
Adjugé(e) : 14 000 €
Retour haut de page