LOT N° : 11

ÉCOLE DE MÉDECINE DE PADOUE

Description

XVe siècle, buste d’un jeune homme trépané
au cerveau décalotté
Pierre calcaire à patine grise faisant corps avec la base
33,5 x 23 x 33 cm

Base portant l’inscription gravée « Nihil sine mimi, sole mini » que l’on peut traduire par « Rien sans mon cerveau, seulement par mon cerveau ». L’inscription fait référence au rôle centrale du cerveau, représenté ici pour la première fois sans doute, dans l’histoire de la sculpture.
Le haut du crâne est figuré décalotté horizontalement et les lobes du cerveau sont apparents ; on observe à l’avant une trépanation, probablement consécutive à un fait guerrier ou à un accident du modèle.
L’école de Padoue était l’héritière et la continuatrice de l’antique école de Médecine d’Alexandrie, crée en 1222, elle obtint au début du XIVe siècle, grâce à son directeur Pietro d’Albano, une certaine indépendance pratique par rapport aux contraintes des dogmes théologiques de l’Église.
Cette œuvre est probablement l’une des premières sculptures anatomique de la Renaissance Italienne.

A 15TH CENTURY PADUA MEDICAL SCHOOL
Bust of a trepanned young man with a scalped brain Limestone with grey patina
Dim. 33,5 x 23 x 33 cm
Base bearing the engraved inscription “Nihil sine mimi, sole mini” which
can be translated as “Nothing without my brain, only by my brain”.
The inscription refers to the central role of the brain, represented here for the first time without doubt, in the history of sculpture.
The top of the skull is shown horizontally scaled down and the brain lobes are visible; trepanation is observed beforehand, probably following a warlike event or an accident of the model.
The school of Padua was the heiress and the continuator of the ancient school of Medicine of Alexandria, created in 1222, it obtained at the beginning of the fourteenth century, thanks to its director Pietro d’Albano, a certain practical independence from to the constraints of the theological dogmas of the Church.
This work is probably one of the first anatomical sculptures of the Italian Renaissance.

Estimation : 6 000 / 8 000 €
Retour haut de page