LOT N° : 13

BAGUE AVEC INTAILLE SIGILLÉE DE JULES CÉSAR

Description

Angleterre, XVIIIème siècle
Agate cornaline : 21 x 20 mm
Monture en or 9 cts : 27,5 x 28,5 mm ; 12,5 g

A 18th century carnelian sigilled intaglio mounted on a modern gold ring. bust of Julius Caesar and emblema with initials.
0.8 in. intaglio diameter
The large, round intaglio features the portrait of the famous Roman dictator Caius Julius Cesare (101- 44 B.C.), in profile and facing right. The profile is characterized by mature and marked features, directly inspired by the late Republicanportraitures. The large, open forehead presents the typical baldness, aquiline and prominent nose, arched mouth and pronounced chin. The cheekbones in relief, the massive neck and the bust is covered with the military coat with chlamys.
The head decorated with the laurel wreath is tied at the back by a knot, with the typical ear of wheat ending (allegory of the political and military power of Rome in Egypt and the Mediterranean world). In the field are present the other symbols of his religious power in Rome as Pontifex Maximus; the littus and the capis (pitcher).
The style of the carnelian agate intaglio, with intense red and orange shades, is to be classified in the production of incised stones of the 18th century, as attested by the other side of the stone with this noble emblem (crowned and surrounded by ‘a laurel wreath) with the initials of the previous owner.

Provenance
Collection privée
L’intaille de grande dimensions et ronde présente le portrait du célèbre dictateur romain Caius Julius César (101- 44 av. J.-C.), de profil et tourné vers la droite. Le personnage est caractérisé par des traits matûres et marqués, inspiré directement des physionomies de portraitures tardo-républicaine. Le front grand et dégagé présente la calvitie typique, le nez aquilin et proéminent, la bouche arquée et le menton prononcé. Les pommettes en relief, le cou est massif et le buste est recouvert du manteau militaire avec chlamyde.
La tête ornée de la couronne de lauriers est rattachée à l’arrière par un noeud, avec la typique terminaison en épi de blé (allégorie du pouvoir politique et militaire de Rome en Egypte et dans le monde méditerranéen).
Dans le champ sont présents les autres symboles de son pouvoir religieux à Rome en tant que Pontifex Maximus ; le littus et le capis (broc). Une étoile est incisée en haut en face de sa tête, allégorie astrale de son apothéose.
Une iconographie similaire, avec des traits plus marqués et matures, se retrouve dans les productions de monnaies et d’intailles antiques, mais aussi dans les productions de médailles et plaques de la Renaissance, où l’effigie du dictateur portait chance (Suite des pierres gravées des Douze Césars; portraits des hommes de Vertu) très vogue à cette époque.
Le style de l’intaille en agate cornaline, aux nuances rouge intense et orange est à classer dans les productions de pierres incisées du XVIIIe siècle, commel’atteste l’autre face de la pierre avec cet emblème nobiliaire (couronné et entouré d’une couronne de lauriers) avec les initiales de l’ancien propriétaire.
Cette intaille faisait donc probablement usage de sceau sigillé.
La gemme possède encore son ancien chaton en or qui faisait partie à l’origine de la monture en sceau, et successivement fut montée en bague.
L’anneau présente un élégant motif à feuille avec terminaisons sphériques.

Estimation : 2 000 / 4 000 €
Adjugé(e) : 2 600 €
Retour haut de page