LOT N° : 82

AIDOION EN FORME DE PHALLUS

Description

Corinthe, deuxième quart du VIe s. av. J.-C.
Terre-cuite et peinture
H : 7,6 cm

Provenance
Ancienne collection particulière américaine, M & Mme B., Colorado, acquis dans les années 1980
Collection privée européenne

Le vase est modelé à la main en forme de sexe masculin ; un petit goulot circulaire et plat est fixé sur le bord supérieur. La décoration peinte en brun rouge sur le fond clair de l’argile, reproduit de façon abstraite (petits points, surfaces peintes, lignes droites) les poils de la zone pubienne. Comme les aryballes ou les alabastres, l’aidoion était un vase à parfum, utilisé surtout souvent utilisé comme cadeau dans un cadre sportif.
Complet, très belle conservation ; petites ébréchures, peinture par endroits légèrement écaillée.
Voir Metropolitan Museum, inv. 1999.78

L’aidoion un vase cosmétique rare
Les vases phallus sont une caractéristique rare et distinctive de la poterie grecque archaïque. Ils étaient utilisés pour stocker des huiles parfumées, vraisemblablement de nature érotique ou médicinale. Ce vase est le produit d’un atelier grec oriental. Les potiers grecs archaïques ont façonné des vases sculpturaux dans une grande variété de formes, y compris des têtes humaines, des jambes et des animaux. Cette classe particulière reflète un élément d’enjouement récurrent dans l’art grec.

Bibliographie
Hemingway S., «Recent Acquisitions, A Selection: 1998-1999», Metropolitan Museum of Art, Bulletin Vol. 57, no.2, p. 7 ORTIZ g, The George Ortiz Collection: In Pursuit of the Anbsolute (Berne 1996), no.96.

A Corinthian terracotta phallus-shaped aidoion.
The vase is modeled by hand in the shape of a male; a small, circular, flat neck is attached to the upper edge. The decoration painted in red brown on the light clay background, reproduces in an abstract way (small dots, painted surfaces, straight lines) the hair of the pubic area.
Like aryballs or alabasters, the aidoion was a perfume vase, mostly used often as a gift in sporting settings. Complete, very good conservation; small chips, paint in places slightly chipped.
Phallus vases are a rare and distinctive feature of Archaic Greek pottery. They were used to store perfumed oils, presumably of an erotic or medicinal nature. This vase is the product of an East Greek workshop, probably on Rhodes. Archaic Greek potters fashioned sculptural vases in a wide variety of shapes, including human heads, legs, and animals. This particular class reflects an element of playfulness recurrent throughout Greek art.

Bibliography
Hemingway S., “Recent Acquisitions, A Selection: 1998-1999”, Metropolitan Museum of Art, Bulletin Vol. 57, no. 2, p. 7ORTIZ g, The George Ortiz Collection: In Pursuit of the Anbsolute (Berne 1996), no.96.
Ca. second quarter of the 6th century B.C.

Estimation : 6 000 / 8 000 €
Retour haut de page