Lot 95 FEMME DRAPÉE

Argile rosé. Deux moules bivalves (tête et corps), voile partiellement modelé, reprises des plis à l'outils, accessoire modelé. Traces de pigments rose à la coiffure et au bas du chiton et bleu dans les plus du chiton sur base d'engobe blanc.
Cassée et recollée.
H_ 18 cm

Tanagra, fin du IV ème siècle av. J.-C.

Dérivant du type de "la Sophocléenne", debout, en appui sur sa jambe droite, la gauche légèrement pliée. Elle est vêtue d'un long chiton au plis très dessinés et d'un volumineux himation porté en voile et ramené sous l'avant bras-droit gauche pour retomber à hauteur des genoux. La tête penchée vers la droite.

Ces figures font écho à la grande statuaire classique du Vème et IV ème siècle grec.

En effet, on observe une proximité avec le type praxitélien notamment dans l'expression rêveuse des visages, teintée de mélancolie créée par l'inflexion de la tête penchée sur le co?té.
Ainsi la coroplathie engage le pas directement dans le sillon de la grande sculpture de marbres classiques.

Provenance :
Bruxelles, collection de Madame D., acquis dans les années 80.

A GREEK TERRACOTTA TANAGRA, END OF THE 4th century B.C.

ESTIMATION : 600 / 800 €
Enchérir Poser une question
Retour au catalogue