Lot 79 CRATÈRE À FIGURES ROUGES

Terre-cuite vernissée noire. Peinture blanche et ocre. Cassé collé.
H_ 33.5 cm
Diam_ 34 cm

Grèce, Attique, 400-375 av. J.-C.

Face A : Scène de symposion. Trois personnages sont couchés sur un lit, le corps vers la gauche. Celui de gauche tourne la tête vers la droite. Devant, à gauche, un jeune homme nu tenant une coupe cantharoïde ; au centre, une jeune femme, en blanc, portant un himation blanc et un drap noué sur le bas du corps ; elle joue de la double flûte. Le personnage de gauche et celui de droite tiennent une coupe sans tige d'un seul doigt pour le jeu de cotabe qui consiste à jeter une goutte de vin à son partenaire.
Les trois personnages couchés le sont sur des coussins. Devant la klinè, petites tables.
Tous les vêtements portent un décor caractéristique de fleurs à trois ou quatre pétales. Tous les personnages portent un bandeau blanc cantonné de points blancs dans les cheveux ; la femme porte une couronne cantonnée de languettes. Le rehaut blanc est le mode de traitement habituel du corps de la femme ; il est ici rehaussé de traits jaunes-beiges.

Face B : Trois jeunes hommes en himation. Les deux de gauche de profil à droite, celui de droite de profil à gauche. Chevelure à contour réservé, avec mèches tombant dans le cou. Yeux et bouches marqués de quelques traits sommaires.
L'ornementation consiste en des feuilles couchées sous la lèvre, des méandres cantonnés de damiers sous chaque scène et des oves à l'attache des anses.

Ce cratère appartient à un ensemble d'oeuvres datées du premier quart du IV e siècle, attribuées au « Plainer group ». Son style est proche de celui de deux peintres, le « Peintre de Vienne 1089 » et le « Peintre du Louvre G 508 », deux artistes que l'on peut probablement réunir : sous le nom du second on situerait les oeuvres de la fin de la carrière du Peintre de Vienne 1089.
Les scènes avec Dionysos et de symposion, comme dans ce cas, sont fréquentes sur les cratères en cloche de cette période.
Ce cratère est une oeuvre de très grande qualité de la première moitié du IV e siècle av. J.-C.

Pour un objet proche : voir Beazley, ARV2, p. 1423, Plainer Group, Peintre de Vienne 1089 (= CVA Vienne Kunsthistorisches Museum, 3, pl. 124, 1-2), et p. 1436, Peintre du Louvre G 508 (= CVA Louvre, 5, III, Ie, pl. 378, 2, 2,4-6); Schauenburg, 2010, fig. 106 a-c.

Il est accompagné d'un test de thermoluminescence de QED
laboratoire.

Provenance :
Dijon, collection de Monsieur M., acquis en 1980.
Une note d'inventaire en date du 9 juillet 1982 mentionne l'objet.

AN RED-FIGURED BELL KRATER, GREECE, ATTIC, circa 400 - 375 B.C.

ESTIMATION : 6 000 / 8 000 €
Enchérir Poser une question
Retour au catalogue