Lot 69 BELLE TABATIERE

en deux ors. Modèle dit cage de forme rectangulaire à pans coupés. Toutes les faces sont agrémentées de miniatures en grisaille représentant des enfants faisant des offrandes à l'amour. Les pans coupés sont ornés de têtes accompagnant des médaillons représentant un amour offrant une flèche. Les bordures formant les encadrements se composent d'oves, de filets enrubannés et d'une bordure en dent de scie. Les colonnes sont agrémentées de chutes de feuilles. Les miniatures sont de Joseph Piat Sauvage. (Signées sur le couvercle et au fond « Sauvage »).
Maître orfèvre Pierre François Drais reçu en 1763.
Paris 1779-1780.
Longueur : 7,8 cm
largeur : 5,7 cm
hauteur : 2,8 cm.
Poids : 164,2 g (18k - 750/1000).
An 18K gold and enamel snuff box, by Pierre-François Drais, circa 1779-1789.

En temps que bijoutier du Roi, Drais exécuta de nombreuses tabatières consignées dès 1770 sur les comptes des menus plaisirs ainsi que sur les registres des présents du Roi. Madame du Barry et le duc d'Aumont faisaient parti de sa clientèle.
Voir les tabatière figurant dans les collections du musée du Louvre des numéros 79 à 91 reproduites et décrites dans la publication «Les tabatières du Louvre» par Monsieur Serge Grandjean. Ses boîtes figurent dans de nombreux musées et dans des collections internationales.
Joseph Piat Sauvage, peintre en miniature, originaire de Tournai, grand spécialiste des bas reliefs. En 1765, il s'inscrit à l'Académie Royale à Paris. Il fut reçu membre de l'Académie Royale de peinture et de sculpture en 1789. L'Almanach Royal le présente comme peintre de S.A.R. le Prince de Condé. Ses oeuvres figurent dans de nombreux musées français et internationaux.

ESTIMATED PRICE : 45 000 / 55 000 €
Bid Ask a question
Back to catalog