Lot 132 AUSTIN A90 ATLANTIC CONVERTIBLE - 1949

Certificat d'immatriculation français
Châssis n°70239

Troisième main
Restauration complète - Etat concours
Modèle très rare

LA RARETÉ DANS LA COLLECTION !

L' Austin A90 Atlantic est une voiture britannique qui fut produite par Austin Motor Company de
1949 à 1952. Elle fut lancée comme un cabriolet cinq places, faisant ses débuts au salon automobile de Londres à Earl's Court en 1948. Les modèles de production sont construits entre le printemps 1949 et la fin de l'année 1950. Un coupé deux portes, commercialisé sous la dénomination A90 Atlantic Berline de Sport suivit un an plus tard. Elle avait été montrée au salon de l'Automobile de 1949 et fut produite
à Longbridge entre 1950 et 1952. L'Atlantic fut l'une des premières voitures d'après-guerre conçue à partir de zéro par Austin, et il fut dit qu'elle sortit d'un croquis sur le vif de Leonard Lord alors Président d'Austin, mais le style était plus probablement le travail du styliste Argentin Dick Burzi. La voiture est presque certainement influencée par un cabriolet Alfa Romeo de 1946 carrossé par Pininfarina, qui arriva à l'usine de Longbridge à la mi-1947, quelques mois avant que le prototype 16 hp Sport ne fasse sa première apparition dans le laboratoire expérimental et sur les routes à proximité de l'usine. Avec l'édit Gouvernemental d' « exporter ou mourir » et l'acier qui n'est attribué qu'à ceux qui génèrent beaucoup de dollars, l'Atlantic fut spécialement conçue pour rencontrer des goûts Nord-Américains (certains aspects ressemblent
à une Mercury de 1949 et le capot ressemble à celui de la Pontiac Chieftains de cette époque). La voiture proposait des détails minutieux comme un pare-brise arrondi aux extrémités.

Les ailes avant arboraient deux 'A-Volants' et suivaient vers le bas pour donner un arrière arrondi, avec des spats sur les roues arrière. Un troisième phare est monté au centre de la calandre de style « boîte aux lettres » et luxe inouï, une commande hydraulique des fenêtres et de la capote ainsi que « des flèches » (clignotants). La gamme supérieure Austin fut présentée en une variété de couleurs brillantes métallisées avec des noms comme « vert écume de mer » et « or du désert », quelques exemplaires ont été vendus. Tentative réussie de briser 63 records de stock car à l'Indianapolis Motor Speedway en avril 1949 par Alan Hess, Charles Goodacre et Dennis Buckley, pour l'époque la performance est forte. La concurrente de l'Atlantic était la Jaguar XK120, également lancée au salon de l'Automobile de 1948. La voiture eut du succès dans les anciennes Colonies Britanniques, l'Europe, la Scandinavie et l'Australie. L'Atlantic
était propulsée par un moteur basé sur l'Austin A70 dont la conception à soupapes en tête, poussée à 2,660 cc (162 cu in) avait déjà fait ses preuves. Le grand quatre cylindres produit
90 ch (68 kW) à 4000 tr/min et se retrouve plus tard en service dans l'Austin Healey 100 dont on connaît le succès en course. L'Atlantic sut se faire remarquer dans des épreuves aussi variées que difficiles comme le Rallye de Monte-Carlo et le Rallye du Maroc avec des résultats gratifiants.

Cette voiture présentée et si bien restaurée débuta sa carrière à Brazzaville AEF (Afrique

Équatoriale Française), avec la présence toujours actuelle de la plaque gravée au nom des premiers propriétaires dans la boîte à gants. Ces propriétaires quittaient le pays pour la France dans les années 60. La voiture subira une restauration totale, onéreuse et passionnée durant toutes les années 90 par son propriétaire et le président de l'Austin Atlantic Owners Club. Un dossier pesant plus de 6 kg sera remis au futur propriétaire de cette sublime et rare Austin. La mécanique est en excellent état de fonctionnement et entièrement restaurée, sa puissance vous surprendra et son aisance vous comblera sur les routes et par toutes distances. La carrosserie et la plateforme sont sans corrosion ni choc et entièrement restaurée dans la teinte d'origine. La sellerie a subit le même sort, avec un cuir véritable de haute qualité dans une configuration élégante et raffinée. La réfection de tout le système electro-hydraulique de la voiture a été réalisé et fiabilisé ces dernières années. Le propriétaire actuel est le troisième, il a entretenu avec passion et sans
égards ce rare cabriolet 5 places pour en profiter pendant plus d'une décennie avec son épouse et ses trois enfants.

Une automobile de collection très rare, le confort du cabriolet 5 places, une manière de rouler différent avec cette Austin à la carrosserie atypique et aux entrailles provenant de sa cousine sportive Healey.

This very well renovated car starts its career in Brazzaville FEA (French Equatorial Africa), still with its plate engraved in the name of the first owners, located in the glove compartment. These owners left the country for France in the 60's. The car was completely disassembled (bodyoff) for a full expensive and passionate renovation all during the 90's by its owner and the president of Austin Atlantic Owners Club. A file of more than
6 kg composed of official renovation documents will be given to the future owner of this beautiful and rare Austin.
The mechanics is in excellent functioning state and completely renovated. A car like new and very rare. Bid now to win this unique Atlantic !

ESTIMATED PRICE : 50 000 / 60 000 €
Bid Ask a question
Back to catalog