Bernard Buffet

Bernard BUFFET

Dans l’effervescence artistique de l’après-guerre, de jeunes artistes entreprennent d’exprimer une réalité
profonde : leurs toiles reflètent les difficultés de ces années troubles, et connaissent une importante
fortune auprès des critiques et des marchands.
Bernard Buffet réalise ainsi ses premiers tableaux, des natures mortes et des paysages évoquant la peinture
de Maurice Utrillo.
Ses toiles présentent un graphisme anguleux, sans ombre ni profondeur, et des tonalités sourdes en
raison d’une pénurie de couleurs. Remarqué par les collectionneurs comme le « peintre de la misère »,
il remporte le prix de la Critique.
Avec la présentation de son « Muséum », Bernard Buffet transforme la galerie David et Garnier en cabinet de
curiosités. Passionné par les sciences naturelles, il aligne des squelettes de poissons, des insectes épinglés et
oiseaux empaillés en une multitude de portraits.
L’artiste empâte les couleurs pour balafrer ses tableaux. Pour les insectes comme pour les natures mortes,
son pinceau brosse avec vigueur une peinture épaisse et lourde. Le motif semble découpé au couteau dans
une gramme chromatique extrêmement vive.

Catalogue

Portfolio

Articles Récents

HOMMAGE A JEAN-JACQUES HENNER (1829-1905)

… provenant des collections d’un industriel marseillais Jean Jacques Henner (1829-1905) Jean-Jacques Henner est un peintre français, né à Bernwiller (Haut-Rhin) le 5 mars 1829, et mort à Paris 9e le 23 juillet 1905. Auteur d’une œuvre abondante

Lire plus »
Retour haut de page